banbarcaioni
Bancarillongourmand
Banbondiable
banautoplus
bancarroserie
banajl
banbrc
banbablin
banbobin2015
bananneefolles
banperes
Bancfa
banbistrot
banartsetplans
banbecret
banDPconstruction
banatr
banrdi
bankrocbagatelle
baninventaire
banmaccor1
banchauffagemarne
bantechnipeinture
bancharcuteriefaubourg
bangaignette
banflunch
banribere
banromagny
banbondiable
bondias
banempreintes
banguillaume
bantarmac
banfedebat
banhaezebrouck
banguiet
banchambre
banboiteapizza
Bancrc3
banucia
bantoshiba
bannefi
banjacquin
banpwa2
bandriget
banpremiereclasse
banfermegourmande
banstdm
banpeche
BANRIC
Banvaulon
bannephi

La maîtrise physique et le jeu tactique font de chaque rencontre entre deux champions, un morceau de bravoure.
La beauté du geste, le panache, le fair-play et la générosité dans l'effort font le reste.


Alexandre Medved, 3 fois champion Olympique, la définit ainsi :

"Pour être un bon lutteur, il faut avoir la force de l'haltérophile, l'agilité d'un acrobate, l'endurance d'un coureur et la pensée tactique d'un joueur d'échec"

 

 

 

 

La LUTTE LIBRE est style le plus répandu dans le monde. Elle trouve son origine dans la lutte pratiquée par les Grecs . Dans la lutte libre, il est permis par opposition à la gréco-romaine, de saisir les jambes de l’adversaire, de faire des crocs en jambe et d'employer activement les jambes dans l'exécution de toute action.
En LUTTE GRECO ROMAINE les saisies sont limitées sur la partie haute du corps.

 

 

 

 

 

La LUTTE FEMININE qui est aussi une discipline olympique depuis 2004, correspond à la lutte libre.

L'objectif du combat est de déséquilibrer et de "tomber” l'adversaire, c'est-à-dire de le plaquer les deux épaules au sol pendant au moins une seconde.

 

 

 

LE TAPIS AU COEUR DU SPECTACLE : Un cercle de 9m de diamètre, une bande circulaire de couleur rouge de 1 m de largeur, contiguë au bord extérieur au delà de laquelle le combat est arrêté pour revenir au centre.

LE BLEU ET LE ROUGE : LES COULEURS DE LA LUTTE Quel que soit le style de lutte, les concurrents doivent se présenter au bord du tapis revêtus d'un maillot homologué par la FILA, d'une seule pièce et de la couleur qui leur sera désignée (rouge ou bleu).

 

 

 

LA VICTOIRE S'OBTIENT PAR TOMBE OU AUX POINTS :

Par tombé, lorsque l’on réussit à plaquer l’adversaire sur le dos avant la fin du temps réglementaire, ou par addition des points techniques attribués en regard de l’efficience des actions effectuées par chacun des lutteurs.

 

 
 
 
LA VALEUR DES ACTIONS OU PRISES
1 point
: Déséquilibre de l’adversaire, avertissement ou sortie de Tapis.
2 points : Déséquilibre de l’adversaire, chute de celui-ci à plat ventre (sans mise en danger) et contrôlé au sol.
2 points : retournement d’un adversaire déjà au sol (orientation du dos vers le tapis).
4 points : Déséquilibre de l’adversaire et chute de celui-ci le dos orienté vers le tapis(avec mise en danger.
5 points : Déséquilibre de l’adversaire et chute de celui-ci le dos orienté vers le tapis, avec une prise de grande amplitude.
 

Répertoire technique

La Technique du jour

Emotions

Information

Réalisation:  Marc GRUNEWALD